Mer Rouge

La plongée profonde en Mer Rouge

Article paru dans « Octopus » n° 60 Avril-mai 2006

Les secrets de la Mer Rouge. Ballades profondes entre Dahab et Sharm el Sheikh …

Pascal Bernabe, notre recordman du monde de plongée profonde, ne fait pas les choses à moitié. Quand il fait du tourisme, c’est au-delà de -100 mètres !

Pascal est allé visiter les fonds reputés du Trou Bleu de Dahab et de Thomas canyon, dans le détroit de Tiran, près de Sharm el Sheikh. Visiblement, Pascal n’est pas resté insensible aux charmes de l’orient…

Un carnet de voyage , peu commun !

Ce Trou Bleu, qui se situe à environ 25 minutes de voiture de Dahab, se presente comme un trou d’une trentaine de metres de diametre dans le platier de bord de mer. La mise à l’eau est donc à quelques mètres seulement de la route. Le bonheur pour les plongeurs, et plus particulièrement pour les plongeurs tek, extended range ou trimix, lourdement chargés avec leurs bi-bouteilles dorsaux et leurs relais.

Nous sommes une demi-douzaine ce jour-là, harnachés de bi-bouteilles et de relais ! Tracey (Australie) et Valentina (Italie) filment le Blue Hole pour Elena, productrice et realisatrice russe de documentaires sur la plongee profonde. Le sympathique Ben (Belgique) de TDI nous accompagne.

J’arrive enfin à -113 metres, objectif de la plongée d’aujourd’hui. En plus des puissants éclairages video, la luminosité y reste excellente, surtout avec la pente de sable très blanc qui débute dans cette zone. Dans le trou, protègé, pas de courant et souvent une visibilité exceptionelle.

Les lieux sont d’ailleurs fréquentés assidûment par de nombreux plongeurs, et des cafés « bédouins » se succèdent de l’autre côté de la route. Après la plongée, on peut y boire le thé ou y déguster de délicieuses spécialités locales : hummous ou poissons frais grillés sur place.

De plus la témperature extérieure est correcte toute l’année, bien qu’un peu fraîche i’hiver et plutôt chaude l’été ! L’eau, surtout en hiver, est nettement plus agréable qu’en Méditerranée. Elle peut sans problème, avoisiner les 23 degrés, même en décembre.

Autant d’arguments donc pour en faire une destination de choix pour les plongeurs Tek, l’Egypte restant l’une des destinations « exotiques » les moins chères et les moins éloignées (4 heures d’avion de Paris).

De nombreux autres sites se prêtent aussi à de belles plongées extended range ou Trimix, le canyon, à 10 Km de Dahab et 2 Km du Blue Hole, dont l’entrée se situe à -16 mètres et la sortie sur un tombant peu abrupt vers -54 mètres, après une ballade étonnante dans cette fissure entre sabble, roches et bblocs de corail, au milieu des poissons lions. Si de nombreux plongeurs le font en mono bouteille (on en voit même à – 80 mètres !) le fait de plonger avec une configuration Tek (bi 12 litres+relais déco) outre une sécurité accrue, permet de prolonger son temps au fond…et donc le plaisir ! Dans le même style, on peut relier El Bell, cheminée verticale avec une belle arche à -26m et une sortie en pleine eau à -32 mètres, jusqu’à l’entrée du Trou Bieu, plus au sud, entre -55 et -120 mètres, après avoir longé le tombant. Une plongée inoubliable !

En ce qui concerne le Tek, on trouve quelques centres sérieux qui proposent location de bi-bouteilles/wings et détendeurs nitrox. Ils fabriquent aussi nitrox et trimix à la demande avec le plus grand professionnalisme.

A une heure de taxi vers le sud, Sharm El Sheik, plus connue des plongeurs. On ignore pourtant trop souvent que c’est un spot de choix pour les plongées Tek en particulier au Trimix : tombants riches et vertigineux, comme a Dahab, propices aux longues décompressions et surtout quelques canyons profonds dont Thomas Canyon, dans le détroit de Tiran. Ce dernier débute vers -35 mètres pour finir, après un parcours sinueux et varié sous des arches imposantes, vers -96m, dans une grotte obscure, refuge pour d’énormes langoustes ! Belle ambiance de plongée en caverne; mais avec les jeux de lumière en plus et une flore et une faune variées.

L’équipement

  • – Vêtement sec Tri light trilaminé Aqualung
  • – Wings/plaque/harnais simple WTX Apeks
  • – Détendeurs Legend Aqualung et ATX 100 Apeks
  • – Eclairage Green Force Led et HID
  • – Instruments Tek Suunto D9 (fonctionnant jusqu’à -200m) et Vytec utilisés en ordinateur multi gaz (trois : air au fond et nitrox + O2 en déco) jusqu’à -60m en profondimètres au-delà.

Remerciements

Ed Poore de Poséidon Divers à Dahab.
Toby Truelove et Ricky Browne de Technical Red Sea à Sharm.

Trimix à Dahab :

Pour les plongeurs intéressés par une Formation Nitrox à Trimix avancé à Dahab ou Sharm, ou tout simplement par une semaine de belles plongées profondes (plongeurs certifiés).