Grotte de la Madeleine

Nouvelle exploration à la grotte de la Madeleine

Dimanche 16 avril, suite de l’exploration du deuxième siphon de la Madeleine.

Peu d’eau et donc progression laborieuse entre les siphons : boue au sol et escalade pénible pour franchir la barre rocheuse.

L’ancien terminus de 1999 a été prolongé de 60m à -70m : la galerie garde les mêmes dimensions de 660m à 700m, puis on accède à une petite salle. La suite la plus logique donne sur une petite ouverture au sol qui se termine sur une pente d’argile très raide. Après l’avoir remontée sur quelques mètres, demi tour dans la touille, retour dans la petite salle et recherche d’une autre possibilité que je trouve au sol aussi, par un passage un peu plus grand et qui donne lui aussi sur…une pente d’argile très raide ! Retour avec une bien mauvaise visibilité !

4h30 sous terre dont 226 min dans le S2 : 86 min de progression tout à la palme, le scooter n’étant que difficilement utilisable dans cette cavité, il a été abandonné après 200m.

Puis 140 min de décompression. Plongée entièrement réalisée avec le recycleur Aquatek Voyager en circuit fermé.

Un grand merci à Christian Deit, Jean Luc Soulayres et Paco pour leur aide précieuse, ainsi qu’à mes gentils sponsors et plus particulièrement Aqualung, (et Apeks, Suunto, Green Force) et Petzl.

Merci enfin à Ann Herdman et à la Fondation Dandelion pour l’autorisation exceptionnelle de plonger. La Madeleine est une propriété privée. La plongée y est interdite.